NUTRITION & ENVIRONNEMENT & AMIANTE

ACN a le soin de proposer à ses clients des prestations de qualité, sous couvert de l’accréditation COFRAC, et participe activement aux campagnes d’essais inter laboratoires couvrant sa portée d’accréditation.

Une gamme d’outils analytique permettant la recherche de constituants selon l’état de l’art, répondant aux normes et règlementations en vigueur.

ACN est doté de trois services techniques :

Analyse nutritionnelle des aliments des animaux

ACN réalise au quotidien des déterminations de mesures physiques :

  • durabilité,
  • dureté,
  • couleur,
  • gonflement,
  • longueur de pellet,
  • diamètre de pellet,

 

des paramètres physico-chimiques :

  • humidité,
  • protéines,
  • cellulose,
  • DCellMO,
  • sucres,
  • amidon,
  • matière grasse,
  • cendres,
  • constituants pariétaux,

 

des paramètres plus spécifiques :

  • xanthophylles,
  • lutéine,
  • insolubles chlorhydriques,

Prélèvements et analyses à l’émission de sources fixes

ACN se déplace chez ses clients pour réaliser des prestations de bilans thermiques et aéraulique des lignes de séchage, contrôles de performance des installations, contrôles de matériels (étuves, circuits pneumatiques, refroidisseurs..), et des mesures de :

  • poussières,
  • NOx,
  • SO2,
  • CO / CO2
  • COV,
  • efficacité des filtres,
  • débits d’air de dépoussiérage,

ACN effectue des analyses quantitatives de fibres d’amiante sur des prélèvements d’air dans les immeubles bâtis (mesure initiale, surveillance périodique, deuxième restitution, contrôle d’actions correctives) ainsi que dans le cadre de la surveillance de l’air des lieux de travail par l’analyse quantitative de filtres prélevés sur opérateurs.

ACN réalise également des analyses qualitatives de fibres d’amiante dans les matériaux et produits de la construction (concerne les locaux construits avant le 1er juillet 1997 en France), ainsi que dans les enrobés routiers (selon la circulaire du 15 mai 2013 portant instruction sur la gestion des risques sanitaires lies à l’amiante dans le cas de travaux sur les enrobés amiantés du réseau routier national non concédé.